Skip to content

« Back to Africa ! »

Tel fut le cri de générations d’Africains déracinés aux Amériques, et, plus tard, en Europe. Cette remigration d’origine messianique, mise en œuvre au Libéria, en Sierra Leone et en Éthiopie, eut des fortunes diverses et eut surtout l’heur de montrer que les Africains peuvent être des esclavagistes comme les autres. Aujourd’hui, une autre remigration est à l’œuvre : économique pour certains, idéologique pour d’autres.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Nicolas Pinet pour L’Incorrect
Tel fut le cri de générations d’Africains déracinés aux Amériques, et, plus tard, en Europe. Cette remigration d’origine messianique, mise en œuvre au Libéria, en Sierra Leone et en Éthiopie, eut des fortunes diverses et eut surtout l’heur de montrer que les Africains peuvent être des esclavagistes comme les autres. Aujourd’hui, une autre remigration est à l’œuvre : économique pour certains, idéologique pour d’autres. Lire la suite dans le numéro 32 de L'Incorrect...
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest