Skip to content

La jeune garde intellectuelle de la droite : Étienne-Alexandre Beauregard, l’érable du futur

La pensée dite conservatrice, ou de droite, ou chrétienne, a fait la preuve ces dernières décennies de son échec. Heureusement, la relève est déjà là. Portrait d'Étienne-Alexandre Beauregard, l'érable du futur.

Partage

© Benjamin de Diesbach pour L'Incorrect
Belle surprise de la belle province. Le très jeune Étienne-Alexandre Beau- regard, tout juste étudiant de 21 ans en licence de philosophie et sciences politiques à l’Université de Laval, et déjà briscard du débat public outre-Atlantique, a débarqué sur la scène hexagonale il y a quelques mois avec la publication du Schisme identitaire (Boréal), soutenu par le sociologue Mathieu Bock-Côté : si le sujet peut paraître d’emblée étroitement québécois, savoir le débat à front renversé entre « souverainistes » gagnés au multiculturalisme et nationalistes conservateurs, le penseur en herbe élargit bien rapidement sa focale et tente de rebâtir un conservatisme de bon aloi, évidemment enraciné et conscient de son histoire. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest