Skip to content

Macron 2022 : Êtes-vous plus français que lui ?

Le bruit a beau courir avec insistance, parti on ne sait d’où, lancé on ne sait par qui, qu’Emmanuel Macron pourrait ne pas solliciter un second mandat, le chef de l’État donne tous les signes qu’il est déjà en campagne pour 2022. Et qu’il entend bien imposer ses thématiques.

Partage

© DR

Ne dites pas à Emmanuel Macron qu’il a changé, son orgueil, qui est immense, ne lui permettra pas de l’avouer. Ne dites pas non plus qu’il a les yeux rivés sur les études d’opinion, celles qui détaillent les aspirations des Français, il ne le reconnaîtra pas plus. Tout au plus Macron évolue-t-il tout en restant le même, comme le font tous les corps naturels, à l’image, d’ailleurs, des Français.

La pensée macronienne est pratique. Entre le « en même temps » et le « et de droite, et de gauche », il y a place pour tout. Pour tout et son contraire. Dans son parcours politique aussi. Il ne peut donc y avoir de Macron nouveau, puisqu’en Macron, depuis toujours, coexistent tous les Macron que l’on peut imaginer. Dont celui qui est déjà en train de préempter les thématiques qui pourraient être celles d’Arnaud Montebourg, s’il se décidait à se lancer dans la bataille, et celles qui sont portées… par Marine Le Pen.

Le terroir contre le nomadisme !

Le long entretien que le chef de l’État a accordé à L’Express à la veille de Noël est tout à fait fascinant. D’abord, on comprend ce qu’il dit, ce qui change avantageusement de ses interventions télévisées. Ensuite, s’il ne nous était dit que celui qui s’exprime est le même que le télévangéliste mondialiste que nous avons élu en 2017, on croirait lire tantôt du Bruno Mégret dans le texte, tantôt du Henri Pourrat, tout en se demandant si François Mitterrand – l’homme de lettres plus que le chef d’État – n’avait pas raison le jour où il a nous a promis que, croyant aux forces de l’esprit, il ne nous quitterait pas. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest