Skip to content

Messe féministe, le curé réagit : « C’est un peu n’importe quoi »

Ce dimanche 3 avril a eu lieu une "messe féministe" à Paris. Le prêtre de la paroisse, le père Branchu, répond en exclusivité à L'Incorrect et explique ne pas avoir été prévenu par les organisatrices.

Partage

© Tract

Une « célébration féministe » a été organisée par des membres de votre paroisse à Paris. Comment cela se fait-il ?

Cette célébration a eu lieu dans une chapelle de religieuses du VIe arrondissement. Y ont participé des personnes de ma paroisse. Je n’étais pas là, et même pas au courant. C’était une célébration de la messe dominicale durant laquelle des femmes ont commenté l’évangile.

Qu’en pensez-vous ? Ce n’est pas conforme à la doctrine de l’Église.

Exactement. Je pense que ce n’est pas une bonne méthode. Qu’on souhaite que la femme trouve une place toujours plus belle et plus juste dans la vie de l’église, je pense que c’est une bonne idée. En revanche, faire des choses qui ne sont pas prévues et bousculer ainsi les choses en se présentant comme étant de la paroisse sans demander d’autorisation, ce n’est pas une bonne manière d’agir. Je l’aurais refusé si elles l’avaient demandé, raison pour laquelle elles ne l’ont pas fait. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest