Yasmine Benzelmat : « Debout La France roule pour Jean-Philippe Tanguy »

Yasmine Benzelmat, conseillère régionale d’Ile de France, démissionnaire de Debout La France, a publié un communiqué dans lequel elle appelle à ne pas voter pour la liste de Nicolas Dupont-Aignan. Elle explique aujourd’hui sa décision aux lecteurs de L’Incorrect.

 

 

Bonjour Yasmine Benzelmat, vous appelez à ne plus soutenir la liste Debout La France, et à voter pour faire barrage à Macron. La seule liste étant en mesure d’arriver devant celle de LREM est la liste Rassemblement National. Allez-vous voter RN et appelez-vous à faire de même ?

 

J’appelle simplement comme je l’ai dit dans mon communiqué à ne pas voter pour la liste de Nicolas Dupont-Aignan et à faire barrage à la liste d’Emmanuel Macron. Chaque patriote votera en son âme et conscience. C’est l’ensemble de ces voix patriotes exprimées qui fera barrage à Macron. Je souhaite garder pour moi le choix personnel que je ferai dimanche dans l’isoloir. Mais comptez sur moi pour prendre mes responsabilités!

 

Lire aussi: L’éditorial de Jacques de Guillebon : Guerre civile mondiale

 

Vous vous interrogez sur la mise à l’écart de personnalités prometteuses telles Damien Lempereur et la capacité d’influence de Jean-Philippe Tanguy sur Nicolas Dupont-Aignan ainsi que sur la composition de la liste de Debout La France. Auriez-vous une idée de la raison de cette influence néfaste ? Jean-Philippe Tanguy  joue t-il aujourd’hui auprès de NDA le rôle que jouait Florian Philippot hier auprès de Marine Le Pen ?

 

Je me pose la question de la raison de cette influence mais je n’ai toujours pas la réponse. Il doit peut-être détenir des informations ou disposer d’un moyen de pression le rendant incontournable. Aujourd’hui en tout cas, Debout La France roule pour Jean-Philippe Tanguy et pas l’inverse. De nombreuses personnalités de la liste s’avèrent très déçues par la façon dont se déroule la campagne. Toute la stratégie d’alliances lancée avec les Amoureux de la France a volé en éclat par la seule volonté de Jean-Philippe Tanguy d’être troisième de liste.

 

Lire aussi : Européennes : un duel entre le Rassemblement national et La République en Marche

 

J’étais très enthousiaste devant cette dynamique qui s’est crée au Cirque d’Hiver. Aujourd’hui, des gens extrêmement talentueux comme Emmanuelle Gave ou Jean-Frédéric Poisson ont été évincées de façon fallacieuse et cruelle.

Aujourd’hui en tout cas, Debout La France roule pour Jean-Philippe Tanguy et pas l’inverse.

Cela, alors que la place de quatrième de liste de Madame Zimmerman n’est pas remise en cause par la vidéo compromettante où, alors candidate UMP en 2014, elle tente par un discours qu’elle déclame voilée dans une mosquée auprès de la communauté musulmane de Metz, de récupérer leurs votes en sa faveur contre la  promesse de construction d’une grande mosquée.

 

 

 

Le parallèle entre Florian Philippot et JPT est plus compliqué à faire car le premier est évidemment bien plus talentueux que le second. Mais dans leur volonté hégémonique et l’emprise qu’ils ont eu sur leurs chefs, la comparaison peut se faire effectivement.

 

Après avoir quitté le RN parce que « trop à gauche » puis DLF en raison d’une stratégie incohérente comment voyez-vous votre avenir politique ?

 

Je ne cours pas après un avenir politique, ce que je veux c’est sauver la France et apporter ma pierre pour contribuer à cela. Je crois aussi beaucoup au militantisme associatif, avec le Cercle Audace, Racines d’Avenir ou la Cocarde étudiante.

je reste toujours profondément persuadée qu’une large alliance de toute la droite patriote, courant de LR  aux Identitaires est la seule solution pour sauver la France

Il est évident que l’alliance des tous les patriotes doit se faire. Seuls les chefs de partis et leurs guerres d’égo empêchent encore cela. Dans l’ensemble des principaux partis de droite, la base et les cadres intermédiaires souhaitent vivement travailler ensemble et sont déjà mentalement dans cet esprit-là.

 

Lire aussi : Un délégué national de DLF appelle à voter RN pour voter utile

 

J’avais rejoint Nicolas Dupont-Aignan dans cet espoir qu’il pouvait enfin sortir la droite du piège mitterrandien dans lequel elle est plongée depuis 40 ans. Je constate que ce n’est pas encore le cas. Pourtant, je reste toujours profondément persuadée qu’une large alliance de toute la droite patriote, courant de LR  aux Identitaires est la seule solution pour sauver la France.  

 

.

redaction2@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This