Skip to content

Zemmour à Villepinte : coup d’envoi ou crépuscule ?

La question mérite d’être posée à quelques jours du premier meeting d’ampleur d’Éric Zemmour. Prévu à Villepinte le 5 décembre, il devra se relancer après quinze jours très difficiles.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Capture d'écran YouTube

La candidature Zemmour bat de l’aile, et les déboires s’enchaînent : retrait de l’appui financier de Charles Gave, baisse dans les sondages, conditionnement du soutien de Jean-Frédéric Poisson à un accord sur la ligne et absence de Philippe de Villiers dans le public dimanche. S’y ajoutent l’épilogue inélégant de sa visite marseillaise, et d’autres défections comme celle très médiatisée de Pierre Meurin, jusqu’alors proche conseiller du polémiste. Sans oublier l’épisode Closer, qui passe mal auprès de son public filloniste attaché aux valeurs traditionnelles.

Cette semaine encore, la déclaration de candidature va laisser des traces, sur fond de contentieux juridique lié aux droits d’auteur des extraits utilisés dans la vidéo de candidature, et d’insulte envers Gilles Bouleau à l’issue d’une interview dont on ne sait quoi penser.

Lire aussi : Reportage : Michel Barnier en mode terroir

Pas un homme politique, pas bien conseillé, pas les ralliements annoncés : derrière ces accusations revient systématiquement le procès en immaturité politique, étendu à la jeune équipe autour du candidat. La mue présidentielle tarde. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest