Skip to content

Partout, les saints : Damien de Molokaï

Il y a peu, une députée américaine woke s’indignait en 2020 de la présence de sa statue au Capitole pour représenter Hawaï. Damien de Molokaï est pourtant le saint préféré de Barack Obama et de Gandhi.

Partage

© Romée de Saint Céran pour L'Incorrect

On sait le bien qu’on fait quand on voit l’agacement et la détestation qu’on suscite chez Satan. S’il n’avait pas déjà été Saint, Damien de Molokaï se serait senti fort bienheureux en voyant la toujours grotesque Alexandria Ocasio Cortez s’indigner en 2020 de la présence de sa statue au Capitole pour représenter Hawaï, alors que c’était un mâle blanc dominant. Ce petit génie de la politique y voyait évidemment un symbole de la colonisation et de la suprématie blanche. L’occasion pour la gauche libérale américaine de montrer au monde entier à quel point elle était à côté de la plaque (plaque-lèpre, vous goûterez mieux la subtilité et la puissance de cette vanne quand vous aurez lu le portrait en entier).

Les voies du Seigneur étant impénétrables, cette histoire hawaïenne commence bien loin des plages de sable chaud et des vagues pour surfeurs. Oultre-Quiévrain, plus précisément dans le hameau de Linde, paroisse de Tremeloo dans le Brabant flamand un 3 janvier 1840 avec la naissance du petit Joseph De Veuster, septième enfant d’une famille de paysans aisés. En grandissant, le petit Joseph sera imprégné de l’air de son temps : c’est la grande époque des congrégations missionnaires, à l’époque où l’Église catholique croyait qu’elle avait vocation à propager la foi dans le monde entier (alors que nous savons maintenant qu’elle doit se contenter de faire des synodes sur la synodalité).

Lire aussi : Partout, les saints : Pauline Jaricot

Ainsi le séminaire des missions étrangères des Pères des Sacrés Coeurs de Jésus et Marie ouvre à Louvain, à côté de la célèbre Université catholique l’année de la naissance de Damien qui était encore Joseph. C’est donc tout naturellement qu’il y entre à 19 ans parce que c’est ainsi que se passent les choses. Par exemple, moi je suis né en même temps que la percée du Front national à Dreux en 1983 et du coup c’est tout naturellement que… bref. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest