Skip to content

Les erreurs stratégiques de Reconquête ont profité à la Nupes

[Tribune] Les erreurs stratégiques de « Reconquête » ont pénalisé le RN dans son ascension, et la dynamique dont aurait pu profiter Marine le Pen s'est reportée sur Jean-Luc Mélenchon, l'extrême gauche et le mirage de la Nupes, alors que sur le fond Éric Zemmour et Marine le Pen sont d'accord sur l'essentiel.

Partage

© Facebook Éric Zemmour

Le résultat de l’élection présidentielle, confirmé par celui du premier tour des législatives montre que le projet politique de Reconquête ne convient qu'à 6 à 7% des Français. Ce parti politique n'obtiendra aucun député alors que le Rassemblement national a progressé de 7% au premier tour par rapport aux législatives de 2017. Force est de constater que les erreurs stratégiques de « Reconquête » ont pénalisé le RN dans cette ascension et que la dynamique dont aurait pu profiter Marine le Pen s'est reportée sur Jean-Luc Mélenchon, l'extrême gauche et le mirage de la Nupes, alors que sur le fond Éric Zemmour et Marine le Pen sont d'accord sur l'essentiel.

Lire aussi : Laure Lavalette (RN) : « C’est une percée historique pour le Rassemblement national »

Les erreurs stratégiques de Reconquête sont de trois ordres. D’abord, s’obstiner dans l’union des droites est une impasse et une utopie car les Français estiment, à juste titre, que ceux qui nous ont menés à la situation de délabrement généralisé dans laquelle nous sommes, ne sont pas en mesure de trouver les solutions pour nous en sortir. Que du bon sens au fond. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest