Skip to content

Algérie : une présidentielle pour terminer la révolution

Partage

© Kamel Mansari pour L’Incorrect
L’Algérie a connu son 41e vendredi de contestation. La rue s'oppose toujours à la présidentielle du 12 décembre. Inversement, les autorités présentent ce scrutin comme la seule option à la crise qui secoue le pays depuis le 22 février. [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest