Skip to content

Basile de Koch : rire contagieux

Bruno Tellenne à l’aube des années 50 dans une famille de moyenne bourgeoisie supérieure et catholique du VIIe arrondissement, Basile de Koch ne le devient qu’au milieu des années 70. Dûment diplômé de Sciences politiques, il crée Jalons, avec l’idée générale de se moquer de la société politico-médiatique, déjà politiquement correcte avant la lettre.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

Jalons sera d’abord un petit bulletin ronéoté bizarre pratiquant un humour assez droitiste ; normal puisque l’idéologie officielle est déjà, sous Giscard, gauchiste ou gauchisante. Jalons deviendra à partir des années 80 un magazine présentable, mais toujours subtilement contestataire. Bruno/Basile est plutôt, dans l’absolu, pour Dieu et le Roi, et aime à faire son jogging en écoutant sur son baladeur des cassettes de l’abbé de Nantes, chef d’une ligue assez intégriste dans son genre mais restée fidèle au Pape.

Bruno Tellenne gagne d’abord sa vie dans des structures giscardiennes, comme rédacteur ou nègre de Michel Poniatowski, le Pasqua de VGE. Permanent du Parti Républicain, installé dans un bel hôtel particulier de la rue de la Bienfaisance, il consacre dans les faits autant de temps à Jalons – dont il s’est institué « président à vie » – qu’au président de la République. À l’approche de la présidentielle de 81, Jalons décide de soutenir une candidature de Pompidou. C’est absurde, mais à Jalons on prend l’absurdité au sérieux : BdK fait imprimer des bulletins de vote au nom de l’ancien président, et nous serons une vingtaine à les glisser dans l’urne au deuxième tour. On sait la suite, Giscard est battu, Bruno Tellenne licencié, et doit quitter son studio du VIIe pour se réfugier dans une chambre de bonne du XVIIe, avec la consolation de s’être sacrifié à une grande idée.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest