Skip to content

Budapest : le Maroc à la conquête de l’Est

Un sommet réunit le ministre marocain des Affaires étrangères et ses homologues du groupe de Višegrad.

Partage

© Nasser Bourita

Le récent changement de gouvernement au Maroc a conforté Nasser Bourita, diplomate de 52 ans, dans son poste de ministre des Affaires étrangères. Il est l’une des principales personnalités sur lesquelles s’appuie le roi Mohamed VI pour approfondir les objectifs stratégiques du pays : sécurisation juridique de la souveraineté sur le Sahara marocain partenariat avec Israël et les États-Unis, coopération avec l’Union européenne et désormais ouverture à l’Est. Entretenant des bonnes relations avec la Serbie (le Maroc ne reconnaît pas l’indépendance du Kosovo), le Maroc a décidé de se rapprocher du groupe de Višegrad, qui regroupe depuis 1991 la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la Tchéquie. Il tire son nom d’une ville historique de Hongrie. Et c’est à Budapest que le ministre marocain des Affaires étrangères a rencontré pour la première fois sous ce nouveau format ses quatre homologues.

Lire aussi : Marine Le Pen à Varsovie

« Le Maroc et ses partenaires au sein du Groupe de Visegrád ont une forte détermination à renforcer leur coopération pour faire face aux défis communs, notamment en matière de lutte contre le terrorisme, l’immigration clandestine et le crime organisé transfrontalier», a indiqué Nasser Bourita, lors d’une conférence de presse à l’issue de cette réunion. Le développement d’un tel partenariat eurafricain est la preuve que les espaces méditerranéens et de l’Europe centrale peuvent dialoguer avec profit. Loin d’être isolées, la Hongrie et la Pologne montrent leur ouverture sur un espace extra-européen. Le Maroc prouve pour sa part qu’il peut lancer un dialogue étroit avec d’autres puissances de l’UE que l’Espagne et la France. Ce ne peut qu’être fructueux pour la sécurité européenne.

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest