Skip to content

Cyril Gane vs Francis Ngannou : Frères ennemis

Dans la nuit de samedi à dimanche a eu lieu un combat très anticipé pour la ceinture poids-lourds de l’UFC, la ligue de MMA (Mixed Martial Art, art martiaux mixtes en français) la plus reconnue du monde. Il opposait le Camerounais Francis Ngannou, champion en titre, au challenger français, Cyril Gane. Les deux hommes, aux styles et caractères diamétralement opposés, ont pourtant des destins entrecroisés. Retour la naissance d’une rivalité.

Partage

© capture d'écran youtube

Le Français avait obtenu le statut de premier en ligne pour affronter le champion en battant Derek Lewis en août dernier, empochant par la même occasion la ceinture intérimaire des poids-lourds. Ce titre, qui pour résumer grossièrement récompense le deuxième homme d’une catégorie de poids, était le premier qu’un Français ait détenu à l’UFC depuis sa création en 1993. 28 ans sans aucune ceinture ! On peut mesurer à cette aune l’espoir qui accompagnait le natif de La-Roche-Yon dans son ascension vers le titre suprême. Surtout que Gane semblait réellement en mesure de battre Francis Ngannou. Il était même donné légèrement favori par les pronostiqueurs de Vegas. Avant Lewis, il avait écarté un par un les autres cadors de la catégorie, le Russe Alexander Volkov en juin 2021, le Surinamien Jair Rozenstruik en février et le Brésilien Junior Dos Santos en décembre précédent.

Après avoir beaucoup pratiqué le football et le basket, Gane passe sur la proposition d’un ami les portes d’une salle de sport de combat pour la première fois à 24 ans.

Des noms peut-être inconnus du profane mais qui représentent l’élite mondiale. Ce parcours de Gane a été particulièrement fulgurant, puisque, avant le combat contre Ngannou, il avait obtenu dix victoires en autant de combats à l’UFC, et ce seulement depuis 2019, après une entrée très tardive dans l’univers des arts martiaux. Après avoir beaucoup pratiqué le football et le basket, Gane passe sur la proposition d’un ami les portes d’une salle de sport de combat pour la première fois à 24 ans. C’est un club de boxe thaïlandaise, le Puteaux Scorp Thai, dans les Hauts-de-Seine. Nous sommes en 2014. Dès 2016, le Français combat pour la première fois en professionnel en boxe thaï et remporte la victoire par K.O. En trois ans dans la discipline, il gagne deux titres de champions de France et bat le numéro un mondial des poids-lourds, le belge Yassine Boughanem.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest