Skip to content

Faut-il interdire les antifas?

La dissolution des groupes antifas pose nombre de questions épineuses. Notamment: dans quel cadre légal dans lequel pourrait s’effectuer une telle interdiction? Il n’y a en effet rien d’évident à ce que le gouvernement interdise un groupe informel ou constitué en association loi 1901.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Quels sont les critères pour prononcer une dissolution? Ils ont évolué et sont aujourd’hui au nombre de sept, mais seuls les deux premiers comptent en ce qui concerne les groupes antifascistes. Le premier stipule qu’une organisation peut être dissoute si elle participe à des manifestations armées sur la voie publique, le deuxième qu’elle peut l’être si sa nature est paramilitaire, c’est-à-dire si sa forme ou son fonctionnement visent à la rendre capable de faire usage de violence.
La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This