Skip to content

Guillaume de prémare : Bleu blanc rose et Gilets jaunes

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect
Guillaume de Prémare a toujours voulu s’engager. Un atavisme sans doute : son père était officier de cavalerie, blessé en Indochine. Né en 1967, dernier d’une fratrie de dix enfants, il se passionne pour la politique. Il faut dire que dans sa famille, de tradition catholique et légitimiste, le sujet est omniprésent. Mais pas totalitaire : « En 1974, pour l’élection présidentielle, j’étais impressionné par Arlette Laguiller, par son énergie, son activisme ». Adolescent, Guillaume fait une rencontre intellectuelle qui le marquera : les catholiques sociaux du XIXe siècle, Ozanam, Le Play, La Tour du Pin surtout, et son Vers un ordre social chrétien. [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This