Skip to content

[Idées] Ces wokes qui n’existent pas ?

Dans son dernier ouvrage, le sociologue Alex Mahoudeau est censé démasquer une panique woke qui se serait emparée du camp de la réaction, toujours prompt à manipuler l’opinion via des baudruches idéologiques. Scoop : il ne démasque rien du tout, si ce n'est sa propre indigence.

Partage

© DR
« Les wokes n’existent pas ! et s’ils existent, on a mal compris qui ils étaient ! quand bien même, c’est plus compliqué que ce qu’il n’y paraît ! Quand bien même ils ont raison ! » C’est à peu près, en le caricaturant à peine, le propos général que tient Alex Mahoudeau dans ce livre censé démasquer une panique woke qui se serait emparée du camp de la réaction, toujours prompt, si l’on en croit notre ami, à manipuler l’opinion via des baudruches idéologiques que le sociologue prétend crever grâce à son ouvrage. Pourquoi pas, puisque d’une certaine façon nous serions rassurés à l’idée que la panique woke ne soit, en fin de compte, qu’une panique morale, c’est-à-dire une sorte d’hallucination collective propre à des gens chez qui la moindre remise en cause de leur domination sociale susciterait un délire paranoïaque, instrumentalisé par des médias en mal de sensation. Cela voudrait dire que les wokes ne s’impatronisent pas partout, que leur idéologie n’est que la projection fantasmatique de ceux qui les critiquent et, qu’en fin de compte, il ne se passe rien. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest