Skip to content

In memoriam V. S. Naipaul (1932- 2018)

Partage

Crédit : DR
« Un des derniers écrivains qui nous liaient à notre passé. Il nous manquera un écrivain de la stature de Naipaul, qui soit une grande conscience intellectuelle de son époque ». Peut-être cet aveu de l’amie qui m’apprit la mort de Naipaul contient-il l’écho de cette unique déclaration que fit l’écrivain dans les coulisses de la remise de son prix Nobel : « J’ai été récemment à une messe dite pour la mort d’un ami et j’ai été ému par la beauté du rite. La beauté du rite chrétien et son alliance avec le droit romain me suffisent pour vouloir défendre cette civilisation ».« Un des derniers écrivains qui nous liaient à notre passé. Il nous manquera un écrivain de la stature de Naipaul, qui soit une grande conscience intellectuelle de son époque ». Peut-être cet aveu de l’amie qui m’apprit la mort de Naipaul contient-il l’écho de cette unique déclaration que fit l’écrivain dans les coulisses de la remise de son prix Nobel : « J’ai été récemment à une messe dite pour la mort d’un ami et j’ai été ému par la beauté du rite. La beauté du rite chrétien et son alliance avec le droit romain me suffisent pour vouloir défendre cette civilisation ». C’est le poète russe Joseph Brodsky qui [...] Suite dans le numéro 12 de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest