Skip to content

IVG, ce chantage odieux exercé contre la mère

Vendredi 24 juin, la Cour suprême américaine a renversé l’amendement Roe vs Wade. Une occasion de rappeler que l’avortement est une boucherie pour l’enfant que l’on élimine, et un chantage odieux exercé contre la mère.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Vendredi 24 juin, une onde de choc a parcouru le monde. La Cour suprême américaine a renversé l’amendement Roe vs Wade, qui constitutionnalisait le droit à l’avortement aux États-Unis. Dans la foulée, certains États conservateurs ont promulgué une loi interdisant l’avortement, parfois y compris en cas de viol et d’inceste. Les militants pro-vie laissent éclater leur joie, quand les « pro-choix » descendent dans la rue pris de fureur. En France, c’est la guerre sur les réseaux sociaux, et Aurore Bergé propose d’inscrire le droit à l’avortement dans la constitution.

L’avortement est l’aboutissement de l’asservissement de la femme par l’homme

Une occasion de rappeler que l’avortement est une boucherie pour l’enfant que l’on élimine, mais également un chantage odieux exercé sur la mère. Au-delà des risques qu’elle encourt – hémorragies, fausses-couches ultérieures, stérilité, syndrome post-abortif, dépression – l’avortement est l’aboutissement de l’asservissement de la femme par l’homme. Loin d’une émancipation, c’est la suite de l’arnaque contraceptive. Voilà soixante ans que l’on neutralise le cycle menstruel des femmes en leur expliquant que pour être libres, elles doivent coucher où, quand, et avec qui bon leur semble. Et lorsque la contraception chimique montre ses limites, elles se retrouvent à devoir « choisir » d’élever seule un enfant ou d’avorter. Les hommes sont donc plus que jamais libres de jouir du corps des femmes, tout en étant totalement déresponsabilisés de leur paternité. « Mon corps mon choix » ou plutôt « Mon enfant ma peine ». [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest