Skip to content

Jean-Philippe Tanguy : Debout la France, tu l’aimes ou tu la quittes

Jean-Philippe Tanguy a quitté Debout La France (DLF) et Nicolas Dupont- Aignan avec fracas en compagnie de plusieurs dizaines d’autres cadres du parti. Il espère désormais inscrire son action dans le sillage du Rassemblement National de Marine Le Pen en vue de l’élection présidentielle de 2022. Désireux de faire savoir sa vérité sur l’orageuse campagne européenne de 2019, il s’exprime dans nos colonnes.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

Vous quittez DLF et Nicolas Dupont- Aignan avec d’autres cadres, militants et élus du parti. Pourquoi ce choix ? Pourquoi maintenant ?

Nous avons simplement tiré les conséquences politiques de la posture d’isolement stérile dans laquelle s’est enfermé Nicolas Dupont-Aignan. Alors que Marine Le Pen est restée fidèle à l’alliance historique que nous avions négociée pour le 2nd tour de la présidentielle de 2017, le président de Debout la France ne cesse d’alimenter des divisions artificielles sans aucun fondement autre que sa volonté personnelle d’être candidat à tout prix, y compris celui de la victoire d’Emmanuel Macron. Le RN n’a cessé de proposer des alliances à DLF qui ont toujours été refusées par Nicolas Dupont-Aignan pour des prétextes incompréhensibles, de la même manière qu’en 2012, il a refusé d’aider Nicolas Sarkozy à battre François Hollande au 2nd tour.

Dans les médias, il ne cesse de répéter « l’union, l’union, l’union » mais refuse dans les actes toutes les mains tendues. La vague de soutien au sein de DLF que nous avons reçue suite à mon appel prouve tout simplement qu’une majorité silencieuse de cadres et de militants ne supportait plus ce double langage et cette posture solitaire contraire à l’intérêt national. Nous n’allons pas continuer à cautionner une telle division alors que la France est en danger de mort ! Je remarque d’ailleurs avec tristesse depuis deux semaines que la seule réponse apportée par Nicolas Dupont-Aignan sur mon choix politique se limite à des attaques personnelles mais qu’il est toujours incapable de justifier rationnellement son refus d’alliance avec la principale force d’opposition nationale à Emmanuel Macron ! [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest