Skip to content

Lutte de pouvoir

Si 2017 a été marquée par la victoire du « candidat des médias » à la présidence de la République, l’histoire d’amour entre Emmanuel Macron et ceux qui le firent pris fin dès le lendemain de son élection.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
La scène se déroule à Beyrouth le 1er septembre. Accompagné d’une flopée de caméras, Emmanuel Macron aperçoit le journaliste du Figaro Georges Malbrunot et l’interpelle violemment : « Ce que vous avez fait là est très grave, non professionnel et mesquin ». Furieux, le président ne lâche pas le grand reporter et l’engueule de plus belle : « Ce que vous avez fait là, compte tenu de la sensibilité du sujet, compte tenu de ce que vous savez de l’histoire de ce pays, est irresponsable ». L’objet du scandale ? La publication d’un article sur la rencontre entre Macron et le chef du Hezbollah rapportant presque mot pour mot leurs échanges. Ni le président français ni son entourage ne démentent. Ils reprochent à Malbrunot d’avoir fait son travail, c’est-à-dire d’informer. [...]
La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This