Mariage du prince Napoléon aux Invalides : un nouvel espoir pour les Bonapartistes.

@dr

Un mariage de rêve sous le sceau de l’aigle impérial. Plusieurs centaines d’invités, membres du Gotha, artistes ou politiques vont assister ce matin à l’union de l’héritier de deux empires français, le prince Jean-Christophe Napoléon, avec la comtesse Olympia d’Arco-Zinneberg, dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

 

C’est en 1997 que le prince Jean-Christophe a pris les rênes d’une maison dont le destin se confond étroitement avec les grands événements de l’histoire de France.  Né le 11 juillet 1986 à Saint–Raphaël, il est le second enfant et unique fils du prince Charles Bonaparte et de la princesse Béatrice de Bourbon-Sicile. Dans ses veines coule le sang de plusieurs maisons royales européennes. Il a étudié au collège et lycée Saint-Dominique à Neuilly-Sur-Seine. Après des classes préparatoires à l’institut Ipésup à Paris, il a intégré la fameuse école de commerce HEC où il a obtenu un master en Sciences et management en 2011. Banquier d’affaires à New –York, il intègre par la suite l’université d’Harvard où il obtient un diplôme en « Master in Business Administration » (MBA).  Il réside aujourd’hui à Londres et y travaille comme investisseur.

 

Lire aussi : Les nouveaux grognards du prince Napoléon

 

Polyglotte, le prince Jean-Christophe Napoléon parle le français, l’anglais et l’espagnol et pratique le tennis et le ski à ses heures perdues. Activités qu’il partage avec sa future épouse.  Passionné de voyage, d’histoire et d’art, il représente régulièrement dans les cérémonies et événements publics sa famille, notamment lors des commémorations annuelles du 5 mai qui coïncident avec la date anniversaire de la mort de Napoléon Ier en 1821, à Sainte–Hélène. Partisan de la construction européenne et n’excluant pas un jour de se jeter dans la bataille électorale, il connaît une certaine frénésie médiatique depuis l’annonce de ses fiançailles avec la comtesse Olympia d’Arco-Zinneberg, rencontrée au cours de ses études.

 

De deux ans sa cadette, née à Munich, la comtesse Olympia d’Arco-Zinneberg est la troisième enfant du comte Riprand d’Arco-Zinneberg (petit-fils du roi Louis III de Bavière) et de l’archiduchesse Marie-Béatrice d’Autriche-Este, elle-même petite-fille du dernier empereur d’Autriche-Hongrie, Charles Ier. C’est en 1495 que sa famille, titrée comte d’Empire, a reçu la prérogative d’arborer l’aigle bicéphale dans ses armoiries.  Elle a grandi principalement aux Etats-Unis et après deux années au Lycée de Sevenoaks en Angleterre, elle a obtenu son Baccalauréat international (IB). Parlant couramment le chinois, étudié lors d’une année sabbatique, elle a rejoint par la suite l’université de Yale où elle est devenue en 2011, diplômée en Sciences politiques. Intéressée par la photographie et l’Histoire de l’art, elle parle également plusieurs langues. La future princesse impériale est actuellement conservatrice de la collection d’art de sa famille (Arco Fifo) et conseillère en art. 

Lorsque les cloches sonneront à midi et demi, après la bénédiction des époux par Monseigneur Antoine de Romanet, Evêque aux armées qui préside la cérémonie, la France comptera une nouvelle princesse impériale.

Lorsque les cloches sonneront à midi et demi, après la bénédiction des époux par Monseigneur Antoine de Romanet, Evêque aux armées qui préside la cérémonie, la France comptera une nouvelle princesse impériale. Un lieu hautement symbolique pour ce prétendant au trône de France qui descend à la fois de Louis XIV, fondateur des Invalides, et de Jérôme Bonaparte, ancien gouverneur des Invalides et frère de Napoléon Ier dont les cendres reposent dans la crypte depuis 1841.  Plusieurs mouvements ayant des élus locaux comme France Bonapartiste, la Ligue bonapartiste, le Comité central Bonapartiste ou le Mouvement Bonapartiste  soutiennent actuellement dans sa forme impériale ou républicaine le prince Jean-Christophe Napoléon. Le septième du nom, si le Second empire avait survécu après la défaite de Sedan, en 1870. 

.

frederic.natal@lincorrect.fr

Pin It on Pinterest

Share This