Skip to content

Podcast #12 – Le cinéma de Claude Sautet

C’était la France des vestes en tweed, des bistrots bondés et des cigarettes. Les hommes s’appelaient Vincent, François et Paul, les femmes ressemblaient à Stéphane Audran ou Marie Dubois et Romy Schneider, épaules nues et lunettes en écailles, tapait à la machine à écrire . C'était la France de Claude Sautet.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Claude Sautet débute par le film noir avec Classe tout risque en 1960, filmant le voyou en cavale Lino Ventura aidé par Jean-Paul Belmondo, son film est éclipsé par la sortie la même année d’A Bout de Souffle de Jean-Claude Godard. C’est avec Les choses de la vie 10 ans plus tard que Sautet rencontre le succès : un scénario qui tient sur 10 lignes, « «C’est un homme qui a un accident de voiture.» résumait l’auteur lui-même mais un film qui dit bien plus. Pour en parler et plonger dans l’œuvre passionnante d’un cinéaste mal-aimé, nous recevons, l’essayiste et ancien critique cinéma de la revue Éléments Ludovic Maubreuil auteur Claude Sautet, du film noir à l’œuvre au blanc aux éditions Pierre Guillaume de Roux. Extrait
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest