Skip to content

RN : pertes en ligne

Les derniers sondages l’indiquent, le RN semble plus proche du pouvoir que jamais, porté par l’évidence de plus en plus difficile à masquer du désastre migratoire. Malgré tout, ce parti est grevé par des problèmes internes qui ralentissent sa progression, pourtant inéluctable. Notre correspondant en terre bretonne, Maël Pellan, analyse cette situation de son regard caustique. Article publié dans L’Incotidien, la lettre d’information quotidienne de L’Incorrect.

Partage

© L'Incoditien

Pour recevoir et lire L’Incotidien chaque soir : abonnez-vous

La mouvance « Rassemblement National » devrait arriver un jour au pouvoir. Quand je parle de la « mouvance », je ne parle pas point du RN stricto sensu mais de tout ce qui est issu de lui ou tourne autour de lui.

 Mais cette arrivée au pouvoir se fera à cause de la subversion migratoire et malgré le RN en tant que structure.

Le Grand Remplacement est le fantôme qui hante la politique en France. On sait qu’il est là mais on n’ose avouer à son voisin qu’on croit en son existence. Toutes les formations politiques se sont lourdement trompées sur le sujet, sauf le Front National. Aujourd’hui, l’ensemble du spectre politique est totalement paralysé quand la question est abordée, entre bisounoursisme et solutions moyennes.

Le Grand Remplacement est le fantôme qui hante la politique en France. On sait qu’il est là mais on n’ose avouer à son voisin qu’on croit en son existence. Toutes les formations politiques se sont lourdement trompées sur le sujet, sauf le Front National.

Seul le RN bénéficie d’un crédit total en la matière, alors que les autres sont frappés du sceau de l’inefficacité pour la droite et de la collaboration pour la gauche.

En clair, la mouvance RN arrivera au pouvoir par l’immigration. Car l’immigration est le seul problème dont on sait qu’il ne peut pas s’améliorer. L’économie peut connaître un rebond dans l’après-covid, la pollution diminuer d’année en année, le pouvoir d’achat éventuellement augmenter mais l’immigration est une plaie pleine de pus qui ne fera que s’envenimer avec le temps. Des bateaux entiers arrivent chaque jour et ceux qui sont ici sont en pleine dés-intégration. Sachant de surcroît qu’ils vont faire des petits…

Lire aussi : Marine Le Pen : « J’en appelle à l’union sacrée » 1/2

Sans l’immigration, le RN serait un groupuscule. Je ne dis pas qu’il n’y a que le problème de l’immigration en France, je dis juste qu’il n’existe aucun sujet sur lequel le RN a autant de crédit. Même sur les « changements sociétaux », les Français écoeurés par le lgbtisme obligatoire et le féminazisme ne pensent pas spontanément au RN comme formation opposée aux nouvelles dingueries.

Mais si la mouvance RN arrive au pouvoir, elle y arrivera malgré elle. Car visiblement les arrière-cuisines ne sont pas glorieuses.

En tout premier lieu, comment le RN peut-il perdre autant de militants chaque année ? Purges, départs, portes qui claquent, engueulades dans les journaux, scissions, il n’y a qu’au RN que ce genre de choses a une telle ampleur ! Du MNR au Parti de la France en passant par tout ce que la mouvance compte de groupuscules d’ex-RN, c’est à se demander s’il n’y a pas plus de militants en dehors du RN qu’en dedans.

Du MNR au Parti de la France en passant par tout ce que la mouvance compte de groupuscules d’ex-RN, c’est à se demander s’il n’y a pas plus de militants en dehors du RN qu’en dedans.

Vouloir faire l’union de la France en étant autant désuni, ça laisse dubitatif. On dirait le zoo trotskyste ! Bien sûr qu’il y a du LR ou du Debout la France à arriver en permanence pour compenser les pertes. Mais combien resteront ? Le RN est-il un parti ou un hall de gare ?

Et enfin et pour prendre le problème par le petit bout de la lorgnette armoricaine : en Bretagne, combien de militants, cadres, élus sont partis du RN ? Dernièrement le parti mariniste a trouvé le moyen de perdre une charretée de militants plutôt autonomistes bretons qui, du coup, forment une liste concurrente aux régionales : La Bretagne en Héritage. Parmi eux le délégué départemental du Morbihan remplacé du coup pour les Régionales par le frère d’Olivier de Kersauson : Florent de Kersauson. Florent de Kersauson sera donc candidat RN dans le 56 pour les Régionales. Waw ! Celui-ci est, ma foi très sympathique -et a des convictions bretonnes également bien ancrées, bien bien ancrées même- mais il a le petit défaut d’être millionnaire, de travailler dans la gestion de portefeuille, d’avoir été condamné par l’AMF en septembre 2020 pour quelques broutilles et d’être actuellement interdit d’exercer la profession de gérant ou de dirigeant d’une société de gestion pendant une durée de cinq ans. Beau palmarès ! Mais puisque c’est un ami de Marine…

Demain, le 6 mai, Marine Le Pen va arriver la gueule enfarinée à la Trinité-sur-Mer pour présenter à la presse son poteau de Kersauson. La Trinité est peut-être le lieu où Jean-Marie a ravaudé du filet jadis mais aujourd’hui c’est surtout la ville la plus jet-set de Bretagne, avec arrivage régulier de Parisiens de merde sur les pontons du port de plaisance.

Présenter, pour des régionales, un candidat bossant dans le pognon à la Trinité, ce n’est même plus de la caricature, c’est la collection entière du Crapouillot !

Présenter, pour des régionales, un candidat bossant dans le pognon à la Trinité, ce n’est même plus de la caricature, c’est la collection entière du Crapouillot !

A quelques kilomètres sinon, à Caudan exactement, il y avait la fonderie de Bretagne actuellement occupée par les ouvriers pour empêcher sa liquidation. Gilles Penelle et Marine n’ont pas le GPS peut-être ?

Quelle crédibilité peut bien avoir le parti « à la tête haute et aux mains propres » se vantant, de surcroît, d’être le « premier parti ouvrier de France » avec de telles fautes de goût ?

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest