Skip to content

Splendeurs et misères de la femme à couilles

Partage

© Jean-François Paga – Grasset
« Quand est-ce qu’on écrira les faits au point de vue d’une blague supérieure, c’est à dire comme le bon dieu les voit d’en haut? » – Flaubert, lettre à Louise Colet, 7 octobre 1852 / « Le sol sera maudit à cause de toi » – Genèse / « Il restera le renoncement volontaire, la vie hautaine et pure. » – Montherlant, Les Jeunes filles. [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest