Skip to content

The Many Saints of Newark – une histoire des Sopranos : notre critique

Quinze ans après le dernier épisode de la série Les Sopranos, Alan Taylor donne un souffle nouveau à la célèbre famille dans The Many Saints of Newark. L'ambiance gangster des sixties est au service d'une intrigue bien ficelée, quoiqu'elle sente le déjà-vu.

Partage

© The Many Saints of Newark - une histoire des Sopranos
De leurs tombes, les morts nous parlent et ils jugent les vivants qui les ont conduits là où ils sont : on n’enlèvera pas à David Chase une grande constance dans ses obsessions. Près de quinze ans après le noir qui refermait sa dernière saison, The Many Saints of Newark ranime Les Sopranos sur le mode du Parrain 2, en sautant une génération. Dans cette genèse, les pères ne valent pas mieux : celui de Christopher Moltisanti, le neveu de Tony, et pire encore, le père de son père (Ray Liotta dans un double rôle extraordinaire). [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest