Skip to content

Thomas Baignères : « Avec OLVID, l’utilisateur est souverain sur ses propres données »

Thomas Baignères est le CEO et co-fondateur d’Olvid, la messagerie instantanée qui vous garantit des discussions à huis clos. Entretien.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Olvid

Votre communication présente Olvid comme « la messagerie la plus sûre du monde » ? Concrètement, qu’est-ce que ça signifie ?

Ce message peut en effet paraître outrancier, notamment auprès du monde de la recherche. Mais nous le défendons par un argumentaire technique. Tout comme sur WhatsApp, les messages échangés sur Olvid sont chiffrés de bout en bout : nous avons la capacité de chiffrer votre message avant qu’il ne quitte votre téléphone et de ne le déchiffrer que quand il arrive sur le téléphone de votre destinataire. Personne d’autre que lui ne doit pouvoir l’ouvrir, à l’inverse de ce qui se passe par exemple sur Telegram, où les messages sont déchiffrés et stockés en clair sur les serveurs par lesquels ils transitent. Mais là où Olvid se distingue, c’est en allant au-delà du simple chiffrement de bout en bout, en supprimant l’annuaire mondial sur lequel reposent toutes les messageries de ce type.

Celles-ci utilisent en effet l’identifiant numérique associé à votre numéro de téléphone ou à celui de vos interlocuteurs pour construire la clef de voûte de leur système. Cela pose deux problèmes : d’abord, un numéro de téléphone est un très mauvais identifiant car il dépend de votre opérateur ; ensuite, comment sécuriser les serveurs qui renferment les identifiants de milliards d’utilisateurs ? Si vous utilisez Olvid, vous verrez que, pour préserver la sécurité de vos identifiants, nous vous demandons un petit travail : vous mettre vous-même en relation avec votre interlocuteur par l’échange de codes. A aucun moment ne sont demandés ni votre numéro de téléphone, ni votre identité. Olvid ne conserve ainsi aucune donnée liée à un compte individuel. En ayant supprimé tout tiers, l’application vous offre de facto un canal à la fois authentique et confidentiel. L’utilisateur est donc souverain sur ses propres données, qui n’appartiennent à personne d’autre. Vous pouvez quitter Olvid quand vous voulez, il vous suffit de supprimer l’application, sans craindre de nous laisser des données ! [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest