Skip to content

Une pétition pour communier à Pâques

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© L'Incorrect

 

Cette pétition, qualifiée de raisonnable par ceux qui l’ont rédigée, demande simplement la possibilité de communier à Pâques, fête particulièrement importante pour les chrétiens. Les rédacteurs, se proposent de réfléchir à des moyens pour que les conditions sanitaires soient les plus strictes possibles et sécurisées.

 

C’est le président de la fondation Robert de Sorbon, qui organise les cours de civilisation française de la Sorbonne, qui est à l’initiative de ce mouvement. Édouard Husson est historien de formation : il sait à quel point le secours du religieux est une donnée fondamentale pour surmonter les crises. Plus que jamais, la crise du Coronavirus, appelle à un sursaut spirituel, qui a le double mérite d’apaiser les âmes, et de ressouder le corps social. D’ores et déjà, monseigneur Ginoux évêque de Montauban a signé la pétition et lui apporte son soutien.

 

Le texte complet :

 

Catholiques libres et responsables: nous voulons communier le jour de Pâques.

Notre pays traverse une terrible épreuve. Les vies de nos concitoyens sont bouleversées. Le confinement nous invite à retrouver l’essentiel. Catholiques, nous sommes confrontés depuis plusieurs semaines à l’interdiction de célébrer la messe en public. C’est une situation étonnante puisqu’il il est possible de sortir du confinement pour se livrer une activité physique, promener un animal domestique, pour aller faire des courses alimentaires ou effectuer toute démarche de « première nécessité ».

En revanche il ne nous est pas possible de répondre au besoin spirituel élémentaire qu’est pour tout catholique l’assistance à la messe et la communion eucharistique. Besoin impérieux, particulièrement dans ces circonstances tragiques, comme l’atteste toute l’histoire des grands malheurs de notre pays. Cette situation ne saurait perdurer, sauf à violer la liberté de conscience et porter atteinte à la liberté religieuse en cette matière. Le Pape François l’a d’ailleurs fait clairement remarquer dans son homélie du 12 mars 2020, lorsqu’à propos de la situation créée par le COVID 19, il a déclaré: « Les mesures drastiques ne sont pas toujours bonnes si elles laissent le peuple de Dieu seul ».

C’est pourquoi nous adressons une demande pressante à nos évêques: que soit organisée pour tous les catholiques qui le voudront, la possibilité de communier le jour de Pâques, fête de la Résurrection du Seigneur. Nous comprenons bien toutes les précautions qu’il faut prendre. Bien que ce soit une souffrance, nous ne demandons pas à participer à la messe ce jour-là, nous prierons en union avec les prêtres qui la célèbrent pour nous.

Mais nous voulons communier.

Nous demandons qu’il soit possible, en respectant strictement les règles de la distance sociale, comme demandé, de venir, au besoin sans entrer dans les églises, communier au corps du Christ ressuscité. Face à la peur qui paralyse le monde, nous voulons manifester la confiance qui libère. Nous voulons attester que c’est bien le Christ ressuscité qui est là vivant, présent au milieu de nous. Seule assurance ultime que nous puissions jamais avoir en ce monde.

Nous sommes prêts, dans un esprit de responsabilité, à aider nos paroisses et nos évêques pour que soient mis en place des dispositifs qui rassurent l’Etat sur la faculté des catholiques à respecter les règles sanitaires des temps de confinement.

 

Pour signer la pétition : sauverpaques.fr

 

Louis Lecomte

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This