Skip to content

À bout de souffle : notre critique

C’est un des immortels succès du grand Godard. À bout de souffle nous tient à coup sûr en haleine pendant 1H30 de polar anarchique. Un drame amoureux raconté sur quelques fabuleuses notes de jazz.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Carlotta film

C’est l’histoire d’un homme qui pique une bagnole à Marseille, insulte le spectateur face caméra, bute un flic et retrouve à Paris une jeune Américaine rencontrée à Nice quelques jours plus tôt. Il veut l’emmener à Rome, elle hésite. Elle le repousse, il insiste. Ils couchent ensemble, se séparent et se retrouvent. Il cherche à récupérer de l’argent qu’on lui doit pendant qu’elle prépare l’interview de l’écrivain Jean Parvulesco joué par Jean-Pierre Melville. La police a retrouvé sa trace, il lui échappe mais par pour longtemps. [...] 

Lire aussi : En thérapie : notre critique

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest