Skip to content

À bout de souffle : notre critique

C’est un des immortels succès du grand Godard. À bout de souffle nous tient à coup sûr en haleine pendant 1H30 de polar anarchique. Un drame amoureux raconté sur quelques fabuleuses notes de jazz.

Partage

© Carlotta film

C’est l’histoire d’un homme qui pique une bagnole à Marseille, insulte le spectateur face caméra, bute un flic et retrouve à Paris une jeune Américaine rencontrée à Nice quelques jours plus tôt. Il veut l’emmener à Rome, elle hésite. Elle le repousse, il insiste. Ils couchent ensemble, se séparent et se retrouvent. Il cherche à récupérer de l’argent qu’on lui doit pendant qu’elle prépare l’interview de l’écrivain Jean Parvulesco joué par Jean-Pierre Melville. La police a retrouvé sa trace, il lui échappe mais par pour longtemps. [...] 

Lire aussi : En thérapie : notre critique

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest