À Bruxelles, le Brexit comme épiphanie de la crise

Crédit : DR

« En observant cette machinerie européenne, ses tentacules administratifs ou ses discours officiels, si l’historien cherche une époque similaire, il tombera sur la crise et la chute de la République romaine au Ier siècle avant J-C dont sortit le régime autoritaire du principat augustéen : chômage croissant, polarisation sociale, démographie en baisse, individualisme outrancier, immigration de masse, déclin des religions traditionnelles, déconstruction du modèle familial classique, mondialisation, émergence de structures oligarchiques et technocratiques, primat de l’économie sur la politique, endettement, culture du pain et des jeux, naissance de la guerre asymétrique, terrorisme religieux – tout cela n’est nullement le propre du XXIe siècle, mais faisait partie du quotidien des dernières décennies de la République romaine et provoqua le déchirement de la société méditerranéenne dans des guerres civiles interminables »[...] La suite de cet article est réservé aux abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

redaction2@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This