Skip to content

Afrique du Sud : les cancellers s’attaquent à Paul Kruger

À Pretoria, l'extrême-gauche racialiste voudrait faire tomber la statue de Paul Kruger, célèbre défenseur de la cause afrikaner, qu’elle considère comme un symbole du « racisme blanc ».

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Située sur la place de Church Square et érigée en face de l’ancien parlement du Transvaal, une statue de Paul Kruger cristallise toutes les passions à Pretoria. Le 24 septembre dernier, lors de la journée du patrimoine (Heritage days), Mbuyiseni Nldozi a appelé sur son compte Twitter au déboulonnage de la statue représentant le dernier président du Transvaal. Infatigable défenseur de la cause afrikaner contre le colonialisme britannique, décédé en exil en 1904 à l’âge de 78 ans, « Oncle Kruger » est un héros du panthéon afrikaner. Mais ce député du parti des Combattants de la liberté économique (EFF) y voit plutôt une survivance de l’apartheid qu’il faut détruire.

Idée de l’industriel lituanien fortuné Sammy Marks, la statue a été installée en 1913 sur son socle actuel, agrémentée de quatre sentinelles boers et de bas-reliefs en bronze illustrant les moments symboliques de la carrière de Paul Kruger. C’est à cet endroit que Lord Milner avait proclamé la fin de l'indépendance du Transvaal en 1900, et devant cette statue que Charles Swart a prêté serment en tant que premier président de la République sud-africaine en 1961. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest