Skip to content

Alice Coffin, le viol, les coups et les statistiques

La journaliste et militante LGBT Alice Coffin a fait parlé d'elle en hurlant à plusieurs reprises « la honte », lors de l'hommage rendu à Christophe Girard au Conseil municipal de Paris. Concomitamment réapparaissait une vidéo où sur le plateau de RT France, elle déclarait en 2018 : « Moi, en tant que femme, ne pas avoir un mari, ça m’expose plutôt à ne pas être violée, ne pas être tuée, ne pas être tabassée. Et cela évite que mes enfants le soient aussi. ». Une remise en perspective par les statistiques s'impose.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© capture d'écran RT France
Si on ne prend pas la voiture, on ne risque pas d’avoir d’accident de voiture. Voilà en substance le raisonnement qu'est capable de tenir sans sourciller Alice Coffin, récemment élue conseillère municipale EELV à la mairie de Paris. La passionaria lesbienne est revenue au centre des débats pour avoir manifesté contre un témoin dans l’affaire Matzneff, alors qu’il fait partie de la majorité dans laquelle elle siège. Elle a gagné : Christophe Girard a démissionné de son poste d'adjoint au maire chargé de la culture. Les scrupules ne l'avaient pourtant pas étouffée au moment de s'allier à la liste d'Anne Hidalgo dont il faisait partie il y a quelques semaines. Mais l'objet du buzz vient de plus loin. [...]
La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This