Anjou, feu !

©Benjamin de Diesbach pour L'Incorrect

Les associations de chasse rayonnent toujours dans les campagnes françaises, gardiennes d’antiques traditions et conservatrices du patrimoine forestier. Cap à l’ouest pour partager la journée de l’une d’entre elles.

Bénéficiant d’un écart relatif vis-à-vis des métropoles et des grandes villes, le Baugeois pays de la boule de fort et des clochers tors offre une plongée dans un terroir de l’Ouest de la France préservé de beaucoup de nos maux contemporains. Par l’entremise d’un enfant du pays, il nous a été donné d’aller à la rencontre d’une de ces associations de chasse qui profitent de l’emprise forestière des environs pour prospérer dans ce coin d’Anjou.
Rendez-vous était pris un petit matin d’octobre, à l’heure où le soleil tente de percer les brumes matinales qui semblent monter de la Loire voisine. Un fort vent d’ouest et une température somme toute douce nous laissait entrevoir la possibilité d’une belle journée en forêt. Jean-Charles, le « patron » de la chasse, a la cinquantaine et le phrasé chaleureux (…)

Essayiste

jbesnard@lincorrect.org