Anna Canter, la crème de l’Ukraine

©Benjamin_de_Diesbach

Ukrainienne de cœur et d’esprit, Anna Canter combat depuis vingt ans pour l’indépendance de son peuple. Anna Canter est une amoureuse. Une amoureuse de la cause ukrainienne. De sa coiffure à ses bottes, elle porte le pays lointain. Elle ressemble à ces peintures graphiques et colorées de Malevitch où l’on voit des paysans au labeur, en costumes folkloriques. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, l’amour de l’Ukraine a toujours été au centre de sa vie. Le patriotisme est un récit que l’on cultive en famille. Ce récit débute en 1941 lorsque ses grands-parents, Michel et Maria Styranka, assistent à l’entrée de la Wehrmacht à Kiev. Sans amitié pour les Allemands, ils fêtent toutefois l’effondrement du régime stalinien et la promesse de l’indépendance. Rapidement les patriotes ukrainiens déchantent et encaissent les brutalités des nazis. Pris entre le marteau et l’enclume, les Styranka décident de fuir en 1944 l’avancée soviétique.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

reporter

bdediesbach@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This