Skip to content

« Étranger proche » : l’Afrique

La Russie a son « étranger proche ». La France aussi, et il s’appelle l’Afrique. Dans un essai stimulant, Loup Viallet invite la France à faire le pari de la puissance.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR
Tout l’intérêt du court essai de Loup Viallet, qui connaît bien le continent africain, est de démontrer qu’une part majeure de l’avenir de l’Europe, et particulièrement de la France, s’y joue et s’y jouera dans les années et décennies à venir. Pression démographique et migratoire, réchauffement climatique, stabilité du pourtour de la Méditerranée, puissances émergentes comme la Russie, la Turquie, ou la Chine qui viennent s’y ingérer, menace djihadiste au Sahel, ressources naturelles convoitées et disputées ; aucun des grands enjeux que pose l’Afrique n’échappe aux constats et à l’analyse de l’essayiste. À rebours de certains discours lénifiants avançant la nécessité de se désengager du continent, Loup Viallet pose le pari de la puissance. L’auteur ose affirmer qu’il faut entamer un rapport de force avec les pays émetteurs d’immigration, pour les obliger à contrôler leurs flux de ressortissants. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest