Skip to content

Benjamin Bernheim : mariage réussi

« Boulevard des Italiens », l'opéra de Benjamin Bernheim, est habité par une âme française et paré d'une technique tout bonnement époustouflante.

Partage

© DR
L’opéra français? Une affaire… d’Italiens. Sans remonter jusqu’au Florentin Lulli – Monsieur de Lully, à la cour du Roi Soleil – ce sont les Spontini, Cherubini et autres Donizetti qui font la loi entre la place Boieldieu et le carrefour de l’Opéra tout au long du XIXe siècle. Le nom du boulevard traversant ce quartier n’est pas un hasard, que Benjamin Bernheim a choisi pour titre de son nouveau disque. Sous les conseils d’éminents musicologues, le prince des ténors français compose une anthologie d’airs d’opéras, parfois méconnus (Ali Baba de Cherubini, Amica de Mascagni), que les grands compositeurs lyriques italiens ont créés ou adaptés pour les scènes parisiennes, assimilant la langue et le goût de leurs hôtes. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest