Skip to content

Benoît Aguelon : la vérité est tailleur

Elégance à la Française, créativité, savoir-faire, calvados et cigare mais aussi...bouton en os de pénis de morse. Le plus simple pour mettre de l'ordre dans ce mélange surprenant est de lire ce portrait de Benoît Aguelon, le tailleur des gentlemen.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L'Incorrect

Benoît Aguelon n’est pas un tailleur comme les autres ! Si beaucoup imaginent ces vénérables artisans du tissu comme les héritiers de maisons installées, dont le savoir se passe de père en fils, ce n’est pas le cas de cet électron libre de l’élégance. Rien ne le prédestinait à habiller les gentlemen : consultant à La Défense après avoir, comme il nous le raconte dans son atelier, « collectionné les diplômes pendant plusieurs années », il y mène un métier qui nourrit son homme, mais qui broie son âme, à l’en croire (et l’on n’a que peu de mal à l’imaginer).

Est-ce pour cela qu’il a choisi d’installer sa maison Blaise de Sébaste à Neuilly, avec vue imprenable sur les menaçantes tours de la défense, haut lieu du tertiaire et de l’impalpable ? Assurément. « Je les ai tous les jours sous les yeux, cela me rappelle que je ne veux jamais y retourner. Quand mon premier enfant est né, je me suis dit qu’il fallait que je choisisse autre chose. Et comme je ne suis absolument pas doué de mes mains, j’ai choisi de devenir tailleur », s’esclaffe ce gaucher pourtant peu gauche. Un défi à relever, qu’il relèvera, malgré les bâtons dans les roues que lui ont mis certains artisans, peut-être trop conservateurs. En effet, la corporation des tailleurs, qui a perdu la mainmise qu’elle avait sur le métier en laissant la grande distribution s’attribuer des termes qui lui étaient propres, s’arc-boute désormais sur les quelques prérogatives qu’il lui reste et voit parfois d’un mauvais œil l’arrivée de nouveaux venus. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest