Skip to content

Bret Easton Ellis : Complainte du mâle blanc

Partage

@DR
Avec White, le plus grand romancier américain des années 90 opère son retour sous la forme d’un pavé dans la mare du politiquement correct. Dommage qu’il soit si mal taillé. A découvrir dans le numéro de juin et en ligne pour les abonnés
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest