Skip to content

Cédric Delapierre (RN) : « L’action budgétaire de Carole Delga se définit en trois mots : inefficacité, saupoudrage et utopie »

Cédric Delapierre est conseiller régional RN d'Occitanie et conseiller municipal de Sète (Hérault). Il réagit pour L'Incorrect après son intervention en séance prononcée ce matin à Montpellier lors du débat budgétaire régional 2023 où il a renvoyé dos à dos la présidente Carole Delga (PS) et l'opposition LR, dont le groupe régional présidé par Aurélien Pradié vient d'exploser. Le budget prévisionnel de la région Occitanie se monte à 3,7 milliards d'euros.

Partage

© Twitter Cédric Delapierre

Vous critiquez le projet de budget 2023 examiné aujourd'hui par le conseil régional d'Occitanie. Quels sont vos angles d'attaque face aux propositions de Carole Delga ?

Il faut toujours chercher le bon côté des choses, mais c’est plus compliqué quand il n’y en a pas. Ces mesures relèvent de l’autosatisfaction de la majorité socialo-communiste, avec une technique de saupoudrage. En réalité, elle souhaite aller partout mais à la fin ne va nulle part. C’est comme si le train de Carole Delga était resté en gare ou tout simplement était en grève.

À chaque débat budgétaire, depuis qu’elle est élue, on a l’impression d’entendre la même chose. C’est un jour sans fin ! Comme je l’ai rappelé lors du débat d’orientation budgétaire, nous entrons en Occitanie dans un nouveau cycle, celui de l’austérité à la mode Delga ! On peut définir son action budgétaire par trois mots : inefficacité, saupoudrage et utopie.

Lire aussi : Alexandre Loubet (RN) : « La France est submergée »

Nous avons voulu être une force de proposition, c’est pour cela que le groupe du Rassemblement national a déposé 24 amendements pour permettre une économie de 54 millions d’euros. Mais aujourd’hui, j’ai vraiment l’impression que Carole Delga prépare son décollage pour devenir, après Anne Hidalgo, la nouvelle reine des socialistes.

 La ville de Montpellier lance un « conseil des étrangers ». Que vous inspire cette nouvelle instance de « démocratie participative » ?

La majorité socialiste de Montpellier vient de créer un nouveau comité Théodule qui ne sert à rien, seulement à faire de la politique. L’objectif réel de cette structure est de promouvoir le vote des étrangers extra-européens aux élections locales. Évidemment, je suis totalement contre. Ces structures ne servent qu’à faire disparaître notre pays dans une idéologie mondialiste. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest