Skip to content

Ces anciennes terres frontistes devenues des friches

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Florian Pépellin
Le Rassemblement national a conservé – et de quelle manière ! – la plupart des municipalités qu’il détenait et pourrait en conquérir d’autres (Moissac, dans le Tarn-et-Garonne, et, qui sait, Perpignan). Mais dans les villes conquises dans les années 1980 et 1990, puis perdues, quelles gifles !
La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This