Skip to content

Chauds les marrons !

Les décorations et marchés font leur retour dans nos villes et nos campagnes. Aucun doute, Noël approche avec sa ribambelle de gourmandises. Parmi elles, la plus célèbre : les marrons chauds, synonymes des fins d'années festives.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Tijana Drndarski – Unsplas

On trouve, dans plusieurs régions de France, des terres de castanide. Des sols granitiques, acides, pentus, dur à travailler. Des sols froids dans des climats froids et rugueux. Des régions pauvres, loin des plaines de froment et de bonnes céréales. Dans ces régions, en Bretagne, Corse, Limousin, Ardèche, le châtaignier seul pousse. Un arbre dur à la peine, qui offre son bois pour la construction des maisons et des meubles et ses châtaignes, pour la nourriture des hommes et des cochons. Bienvenue en terre de castanide. Au XXe siècle, le châtaignier a failli disparaître, devenu inutile tant pour son bois que pour sa farine, dont la population a fini par se lasser. Puis, redécouvert, apprécié de nouveau, il a sauvé sa tête et poursuivi son histoire. […]

Dans les campagnes, on ramasse les châtaignes et, dans les villes, on les grille au coin des rues quand retentit de nouveau ce cri de « Chaud les marrons ! »

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest