Skip to content

[Cinéma] Firestarter : navet braisé

Keith Thomas signe un remake de Firestarter, le bestseller de Stephen King, mais semble avoir oublié que la puissance d’un film ne se mesure pas à la puissance de son héros.

Partage

© Firestarter
Quel intérêt de faire un remake de Firestarter, le bestseller de Stephen King ? Le quatrième roman de l’écrivain américain en jetait peut-être aux débuts des années 80, notamment par ses accents complotistes, mais après la franchise X-Men et le récent (et d’ailleurs médiocre) Midnight special de Jeff Nichols, la nécessité ne saute pas aux yeux. Et elle ne s’impose certes pas après, tant le film de Keith Thomas ressemble à un fond de tiroir avec ses effets spéciaux plus proches du Z que de la série B. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest