Skip to content

[Cinéma] Incroyable mais vrai : dérisoire

Incroyable mais vrai, le dernier film de Quentin Dupieux, est un peu foutraque et manque cruellement de développement. Objectif dérision, terminus dérisoire.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Incroyable mais vrai
Plus sa filmographie progresse, plus Quentin Dupieux proclame le triomphe du pitch sur tout le reste. Si ce n’est que la seule astuce d’Incroyable mais vrai est de ne le dévoiler qu’au dernier tiers du film. Dans une France pas tout à fait France, aujourd’hui mais hier, deux couples façon Blier plongés dans du Bunuel s’échangent leurs problématiques : maison à faille temporelle, appendice électronique. Et quoi d’autre ? Rien sinon un virage vers la fable morale à l’avant-dernier acte en accéléré, bonjour Orange Mécanique. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest