Skip to content

Des municipales à la présidentielle : vers un président islamo-gauchiste ?

Les dernières élections municipales ont consacré la victoire des écologistes dans les grandes villes française. Une analyse fine du cas de Colombes montre pourtant que, bien dissimulé derrière la pastèque écologiste, l’islamo-gauchisme est plus que jamais en embuscade. Et représentera donc une vraie menace lors de la prochaine élection présidentielle.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Louis Lecomte pour L'Incorrect
Beaucoup de commentaires ont suivi les élections municipales de 2020. La plupart d’entre eux se sont concentrés sur les victoires remportées par les écologistes dans les villes de plus de 100 000 habitants : Marseille, Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Besançon, Tours, Annecy et Grenoble. Les plus lucides y ont démasqué un numéro de prestidigitation qui, du chapeau socialo-communiste, faisait subrepticement sortir un petit oiseau vert. Et, de fait, ces listes baptisées écologistes étaient bien, selon la formule de Charles Pasqua, des listes « pastèques » : vertes à l’extérieur, rouges à l’intérieur. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest