Skip to content

Des revendications conservatrices

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
@Joseph Achoury Klejman
On essaie de les faire passer à la trappe, mais les quarante revendications portées globalement par les Gilets jaunes témoignent de la volonté d’un peuple de ne pas disparaître, et pour cela de rétablir un monde décent. Passage en revue du génie de ce peuple éminemment politique qu’on appelle les Français. Incohérentes » « inapplicables », « contradictoires »: la quarantaine de revendications envoyées le 29 novembre par les Gilets jaunes aux médias et aux députés n’ont pas beaucoup fait parler d’elles, quand elles se présentaient pourtant comme les « directives du peuple » que les députés devaient « transposer en loi » et « faire appliquer ». Volonté de ne pas voir l’éventuelle cohérence du mouvement et de le discréditer? Mais il faut peut-être savoir écouter pour comprendre, et se faire à l’idée que la cohérence d’une pensée ne résulte pas seulement de sa mise en forme selon ces plans que l’on apprend à rédiger à l’ENA. Que trouve-t-on dans ces propositions ? Suite dans le hors-série spécial gilets jaunes et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest