Deux droites irréconciliables



La droite française est assurément « la plus bête du monde » selon l’expression de Guy Mollet. Majoritaire dans l’opinion, elle est parvenue à perdre les deux dernières élections présidentielles, faute d'avoir pu endiguer une division artificielle, machiavéliquement instaurée par Mitterrand dans les années 80 et constamment entretenue depuis par une droite en mal de reconnaissance, qui a définitivement abandonné à la gauche le monopole de la légitimité morale. Cette division porte un nom : le front républicain.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Essayiste

bdumoulin@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This