Skip to content

Diane Roy : « On ne leur a pas refusé le Bac, on leur a refusé le fait même d’examiner leur dossier. »

Trois lycées hors contrat de l’académie de Rennes ont été victimes d’une « erreur administrative », le jour même des résultats du Baccalauréat, le refus du contrôle continu des élèves. Diane Roy de la Fondation pour l’école décrypte la situation.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Au départ il y a eu une petite friction entre l’État et le hors contrat sur les annonces du Baccalauréat en contrôle continu. Pour les livrets de notes, les lycées hors contrat n’utilisent pas le même logiciel que les établissements sous contrat et publics. Au départ, il s’agissait d’une question purement informatique. L’académie de Rennes a informés ces trois lycées que leurs élèves ne passeraient le Bac qu’en septembre, en même temps que les rattrapages. Ce qui à nos yeux était absolument anormal.

Ces trois établissements ont envoyé un livret scolaire pour que leurs élèves puissent passer le Bac en contrôle continu. Or l’académie de Rennes, le jour même de l’annonce des résultats, a refusé ce livret alors qu’il a été fait partout de la même façon et a été accepté par toutes les autres académies.  À noter que l’un des trois lycées fait partie d’un réseau d’écoles ayant toutes le même livret, et que toutes ont vu leurs dossiers examinés par les jurys du contrôle continu.

La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This