Skip to content

Dies irae queer code

« La distinction des sexes disparaîtra après la Résurrection; elle n’existait déjà plus dans le Christ ressuscité » – Auguste Jundt, Histoire du panthéisme populaire au Moyen-Age et au XVIe /« Il y a quelque chose de pire que d’avoir une âme perverse. C’est d’avoir une âme habituée » – Charles Péguy / « Nous savons qu’il n’y aura plus personne pour nous juger, que les juges seront à jamais absents, parce qu’on les aura mangés » – Raoul Vaneigem, Traité du savoir-vivre

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Grant Whitty Unsplash

Dans un monde où l’on ne veut pas d’un animal mort à l’intérieur mais bien une saucisse dans le cul, Sky is the limit. Afro-vegan-situmenculesjetenculeàmontour, éternel remix de la dialectique du maître et de l’esclave aboutissant à la destruction du patriarcat à coup de gode-ceinture. Ils rêvaient que le trou du cul ne soit plus le centre du problème. Sauf que c’est toujours le cas.

Nique sa mère les hiérarchies et les échelles. De plaire on est passé à revendiquer. Un petit despotisme éclairé doit remplacer notre manque de confiance. On a envie d’arrêter la machine.

Quand pourrons-nous enfin nous libérer de l’imitation généralisée et du procès-verbal ? La répétition permettrait-elle de sortir de la répétition ? Les symptômes sont devenus les messages d’un monde qui a de plus en plus besoin d’une exégèse. On va avec les cycles de la mode, on se refait perpétuellement dans le grand merdier. On se régénère encore un peu en changeant de forme. […]

La personnalité disparaît dans la fumée de l’homogène. Tout est contagieux, les regards, les gestes

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest