Dignité sans frontière

© Bloody Winston 2015

J’entends régulièrement, ici ou là, que le sujet majeur, la ligne rouge, serait la légalisation de la gestation pour autrui (GPA). Et donc, si Emmanuel Macron est favorable à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes célibataires et lesbiennes, le fait qu’il se déclare opposé à la GPA serait rassurant : « L’essentiel est sauf, tout va bien, dormez braves gens ! »

En réalité, le saut anthropologique, le détournement de la médecine, la logique transhumaniste, sont bien l’apanage de la PMA sans père. La GPA n’est « que » le pas suivant. La procréation médicalement assistée (PMA) est un ensemble de techniques mises au point pour aider des couples souffrant d’une pathologie de la fertilité à concevoir un enfant ou des couples susceptibles de transmettre une maladie d’une « particulière gravité » à l’enfant s’ils concevaient naturellement (…)

Présidente de La Manif Pour Tous

contact@lamanifpourtous.fr