Skip to content

Dimitri Casali : historien rock

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L'Incorrect
L’historien-musicien produira cet automne à Autun son spectacle « Napoléon, l’opéra rock », pour le 250e anniversaire de la naissance de l’empereur. Un couronnement pour celui qui a consacré sa vie à la réhabilitation du récit national français. La passion de Dimitri Casali, c’est raconter l’Histoire de France. Et pour ce faire tous les moyens sont bons, des livres aux guitares. L’Histoire mais la vraie, pas celle véhiculée par les Indigènes de la République qui ont juré la perte de ce trublion. « Tout part de l’éducation, et l’Histoire en est une donnée fondamentale, car c’est par elle que l’on forme à la citoyenneté. Mais encore fautil savoir de quelle Histoire on parle. Depuis 1968, l’Éducation nationale tente – avec succès – de remplacer l’Histoire événementielle par un récit compassionnel. Suite dans le numéro 19 de l'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest