Djordje Kuzmanovic : « Le populisme peut conduire à une situation révolutionnaire »

© Benjamin de Diesbach pour L'Incorrect

Djordje Kuzmanovic est de ces adversaires que l’on respecte. D’abord parce qu’un simple regard suffit à jauger que s’il y a baston, on finira façon puzzle. Plus sérieusement parce que sa pensée est structurée et étayée par une vaste culture. Dix ans durant, il a suivi Jean-Luc Mélenchon, jusqu’à être son conseiller pour les affaires internationales. Puis il a quitté la France insoumise[1] et fondé République souveraine[2]. A la lecture de l’entretien que Steve Bannon nous a accordé le mois dernier, il a bondi. Nous lui avons proposé de lui répondre. Il a accepté. Merci à lui, ça en valait la peine. Américanolâtres s’abstenir. [...] La suite de cet entretien est à retrouver dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Journaliste

bruno@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This