Skip to content

Dominique Folscheid : « C’est l’altérité des sexes qui est mise en cause ».

Partage

©Nicolas Pinet
Professeur émérite de philosophie morale et politique à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée et co-directeur du département de recherche Éthique biomédicale au collège des Bernardins, Dominique Folscheid analyse les conséquences d’une euthanasie devenue de plus en plus pratiquée et plaide en faveur du développement des soins palliatifs.   Que signifie la demande de légalisation de l’euthanasie dans nos sociétés ? Il faut distinguer deux cas de figure. Il y a tout d’abord une posture philosophique qui remonte en France à Jean-Paul Sartre : c’est la toute-puissance de l’homme sur lui-même et la revendication philosophique d’un droit absolu à être maître de sa propre vie. Ensuite, il y a ceux pour qui la demande d’euthanasie correspond plutôt à la volonté d’abréger des souffrances qui pourraient devenir insupportables en fin de vie. La perspective d’un acharnement thérapeutique qui pourrait les maintenir en vie artificiellement les conduit à demander (.....) Lisez la suite dans le dernier numéro de L'incorrect, disponible en kiosques et par abonnement !
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest